Il fallait débourser des sommes colossales pour pouvoir s’offrir le magnifique disque réputé introuvable du musicien catalan Pep Llopis. Saluons donc l’initative du label Freedom to spend. Cette musique s’inscrit dans un courant minimalisme (on peut évoquer Steve Reich par exemple) mais avec un « petit truc différent ». On rejoint plutôt les albums d’un Wim Mertens (Le Ventre de l’architecte, en particulier). Enfin bref, écoutez :

# # # # # # # # #

mai 12, 2018

Laisser un commentaire