Une voix très émouvante. Des petits cris stridents à la Yoko Ono, à la fin du morceau. Mary Ocher me touche avec sa chanson pour jeune Xénophobes…

Mary Ocher – The Endlessness (Song for Young Xenophobes)

PartagezShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone